bulletin de préconisation InfOlive n°26 du 25 octobre 2019

Mouche : sur l’ensemble des secteurs, les captures de mouches se maintiennent à des niveaux élevés et les conditions climatiques restent favorables à l’activité de ponte. Néanmoins le risque est à pondérer selon la destination des olives. Récolte à huile: le niveau de risque est nul et aucune intervention n’est conseillée. Récolte olive noire de table: le niveau de risque reste très élevé et une protection est nécessaire en cas de récolte tardive.

Dalmaticose : malgré l’apparition de nouvelles contaminations, la baisse des températures va limiter le développement des nécroses. Le risque est à pondérer en fonction de la destination des olives. Récolte à huile: le niveau de risque est faible si récolte d’ici le 20 novembre. Récolte de l’olive noire de table : en verger sensible, le niveau de risque reste élevé et une protection est nécessaire.

Œil de paon / Cercosporiose : si le verger a été sévèrement touché au printemps dernier, il est possible de renouveler la protection, en fonction de l’avancement de la récolte.

Brunissement : en cas d’apparition de symptômes, il est préférable de récolter sans tarder.

Maturité : la maturité progresse rapidement, notamment sur Bouteillan, Aglandau, Verdale de l’Hérault et Glory.

Cliquez ici pour télécharger le bulletin de préconisation pour les oléiculteurs ne possédant pas le certiphyto (produits phytosanitaires de la gamme jardin).
Cliquez ici pour télécharger le bulletin de préconisation pour les oléiculteurs possédant le certiphyto (produits phytosanitaires de la gamme professionnels y compris en Agriculture Biologique). Le Bulletin de Santé du Végétal (BSV), rédigé par France Olive est en ligne.
– Consulter le BSV PACA, Drôme, Ardèche en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *