Bulletin de Santé du Végétal (BSV) du 9 octobre 2020

  • Le bulletin de préconisation InfOlive n°17 du 9 octobre 2020, rédigé par le Centre Technique de l’Olivier pour le compte de France Olive est en ligne.
    Au sommaire : Mouche de l’olive : Risque modéré à élevé. D’après les BSV du 9 octobre, les captures sont stables (Bouches-du-Rhône, Vaucluse et Drôme) ou en augmentation dans certains secteurs (Alpes-Maritimes, Var et Alpes de Haute-Provence). Globalement, les niveaux de populations sont toujours importants avec toutefois peu d’évolution des dégâts, sauf sur certains secteurs où les observations montrent une augmentation du taux d’olives piquées (Alpes de Haute-Provence, Var et Drôme).
    Aujourd’hui, le choix de votre stratégie de protection des olives va dépendre principalement de vos observations de l’évolution des dégâts (piqûres) et de votre date prévisionnelle de récolte :
    Si vous terminez la récolte avant la mi-novembre, il n’est pas nécessaire de renouveler votre protection phytosanitaire même si vous observez une augmentation du taux d’olive piquées.
    Si vous récoltez après la mi-novembre, vous devez continuer à protéger votre récolte principalement si vous observez une augmentation du taux d’olives piquées.

    Les maladies du feuillage (Oeil de paon et cercosporiose) : Risque modéré : D’après les BSV du 9 octobre 2020, un inoculum de ces maladies est certainement présent dans les vergers fortement touchés sur la période 2019-2020. Les conditions météorologiques de ces dernières semaines ont été favorables au développement de ces maladies même si les symptômes des contaminations ne sont pas encore visibles.
    Si ce n’est pas déjà fait ou que votre protection a été lessivée par les précipitations, il est important de protéger vos arbres des futures contaminations par un traitement préventif à base de cuivre. Attention toutefois de respecter les DAR (Délais Avant Récolte) des produits utilisés.
    Maturité : Nous sommes toujours sur un niveau de qualité exceptionnel. Les rendements en huile sont restés assez faibles, à cause d’une teneur en eau élevée dans les olives, mais la survenue d’une vague de froid devrait entrainer une forte augmentation de ces rendements. Mais cela entrainera aussi progressivement une réduction du fruité et de l’amertume. Cliquez ici pour télécharger le bulletin de préconisation pour les oléiculteurs ne possédant pas le certiphyto (produits phytosanitaires de la gamme jardin).
    Cliquez ici pour télécharger le bulletin de préconisation pour les oléiculteurs possédant le certiphyto (produits phytosanitaires de la gamme professionnels y compris en Agriculture Biologique).

    Vous pouvez à tout moment consulter l’ensemble des bulletins InfOlive parus en cliquant sur ce lien

Toutes les séances d’informations et de démonstrations sur l’oléiculture sont dans la rubrique « Journées techniques » de notre site franceolive.fr
Ces séances sont, sauf précision spécifiée, ouvertes à tous avec entrée libre et gratuite.

(* Séances financées par l’Union Européenne, FranceAgriMer et France Olive, dans le cadre du Règlement (UE) n °1308/2013 du Parlement européen et du Conseil du 17 décembre 2013 portant sur l’organisation commune des marchés des produits agricoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *