le moulin en fonctionnement

Le moulin est opérationnel depuis le 16 octobre.

A la réception Noël fait la pesée :

Il utilise le chariot pour déplacer les pallox :

Les pallox pleins vont directement dans la machine.

Après effeuillage et lavage les olives passent dans le broyeur puis le malaxeur. Les margions (margines et grignons) sont séparés, l’huile et l’eau restante passent dans le décanteur :

Emile veille. Grâce à ses compétences, les résultats sont excellents comme le confirme l’analyse faite par l’AFIDOL.

C’est magique de voir l’huile sortir de cette grosse machine :

L’huile passe ensuite dans la centrifugeuse. Elle est soit mise dans les récipients de l’oléiculteur soi envoyée dans une cuve :

Le moulin fonctionne à merveille et fait une huile de belle qualité. Le rendement, autour de 18% est très bon pour un début de saison.

La coopérative est heureuse d’avoir pu œuvrer à la remise en état de ce moulin au service de tous les oléiculteurs du territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.